Your SEO optimized title page contents

EBOOK alfred assollant rose d'amour- la chasse aux lions 2108


EBOOK alfred assollant rose d'amour- la chasse aux lions 2108

Référence: EBOOK28
2,99
prix ttc


EBOOK ALFRED ASSOLLANT Rose d'amour - Claude et juleitte - La chasse aux lions - Collection roman du XIX éme siécle  tome 1 - ebook -  -   Format epub mobiles

rose d'amour : Extrait : J'étais seule, avec un jeune garçon plus âgé que moi de trois ans, qu'on appelait Bernard l'Éveillé, lorsqu'au détour du sentier je vois venir à moi le loup, une grande et énorme bête, avec une gueule écumante et des yeux étincelants que je vois encore. Je pousse des cris affreux et je veux fuir : mais le loup, qui peut-être ne songeait pas à moi, courait pourtant de mon côté et allait m'atteindre ; j'entendais déjà le bruit de ses pattes qui retombaient lourdement sur la terre et froissaient les feuilles des arbres dont les chemins étaient couverts depuis l'hiver, lorsque tout à coup Bernard l'Éveillé se jette au-devant de lui. Comme il n'avait ni arme ni bâton, il quitte sa veste, attend le loup, et, le voyant à portée, la lui jette sur la tête pour l'étouffer. la chasse aux lions : rose d'amour : Extrait : J'étais seule, avec un jeune garçon plus âgé que moi de trois ans, qu'on appelait Bernard l'Éveillé, lorsqu'au détour du sentier je vois venir à moi le loup, une grande et énorme bête, avec une gueule écumante et des yeux étincelants que je vois encore. Je pousse des cris affreux et je veux fuir : mais le loup, qui peut-être ne songeait pas à moi, courait pourtant de mon côté et allait m'atteindre ; j'entendais déjà le bruit de ses pattes qui retombaient lourdement sur la terre et froissaient les feuilles des arbres dont les chemins étaient couverts depuis l'hiver, lorsque tout à coup Bernard l'Éveillé se jette au-devant de lui. Comme il n'avait ni arme ni bâton, il quitte sa veste, attend le loup, et, le voyant à portée, la lui jette sur la tête pour l'étouffer. la chasse aux lions : rose d'amour : Extrait : J'étais seule, avec un jeune garçon plus âgé que moi de trois ans, qu'on appelait Bernard l'Éveillé, lorsqu'au détour du sentier je vois venir à moi le loup, une grande et énorme bête, avec une gueule écumante et des yeux étincelants que je vois encore. Je pousse des cris affreux et je veux fuir : mais le loup, qui peut-être ne songeait pas à moi, courait pourtant de mon côté et allait m'atteindre ; j'entendais déjà le bruit de ses pattes qui retombaient lourdement sur la terre et froissaient les feuilles des arbres dont les chemins étaient couverts depuis l'hiver, lorsque tout à coup Bernard l'Éveillé se jette au-devant de lui. Comme il n'avait ni arme ni bâton, il quitte sa veste, attend le loup, et, le voyant à portée, la lui jette sur la tête pour l'étouffer. la chasse aux lions :Extrait : Là-dessus mon sergent Broutavoine était mal à l'aise, comme tu peux croire. Il cherche de la main droite son briquet, de la gauche il attrape la panthère par les cheveux... ou, si tu préfères, par une oreille et par les poils tout autour... Il tire de son côté, elle tire du sien. Finalement elle emporte le morceau, qui n'était pas bien gros (par bonheur !) et pousse un cri fait comme le miaulement de trois cents chats en colère... Le sergent saute debout sur ses pieds, lire son briquet et le lui met dans la gorge en criant : ``À moi : les amis !'' On court, on arrive, on le trouve couché sous elle et couvert de sang... elle l'avait jeté par terre et voulait le dévorer. Lui, pas bête, lui tenait la gueule en l'air en serrant de toutes ses forces.. 

Parcourir également ces catégories : EBOOK, livres auteurs modernes